IDEL et vaccination anti-COVID.

 

Nous avons fêté il y a peu notre triste covid-anniversaire … Sur le front de la médecine de ville depuis un an, les infirmiers libéraux font face, comme ils peuvent, avec leurs propres moyens humains et matériels, chacun à leur niveau. Certains ont préféré se concentrer sur leurs tournées et leurs patients. D’autres ont monté des « tournées covid » au plus fort de l’épidémie, cherchant par tous les moyens des EPI – restant toujours aussi chers, mais plus accessibles, nous avons abandonné les sacs poubelles de protection, youpiii. Puis est venu le temps des Centres Covid, des Centres de Vaccination, des Vaccinodromes – un tas de nouveaux mots s’ajoutent à notre vocabulaire (…) où quelques infirmiers courageux trouvent encore énergie et passion ; se mobilisent et participent à une organisation démentielle, pour assurer la vaccination du plus grand nombre, en fonction du calendrier vaccinal décidé par les plus hautes instances.

Nous avons été, et sommes surmenés : comme depuis le début de la pandémie, nous sommes en perpétuelle actualisation de nos données cérébrales, rythmées par les mails de la DGS, CPAM, URPS, ARS, nous demandant une adaptabilité permanente, chronophage et épuisante.

Je pense que je suis, comme beaucoup, de plus en plus frileuse à la vue de ces mails du Dimanche soir 22h30, que je lis désormais en diagonale, ou seulement le titre, 3 jours après … Sans parler des actualités, que ce soit la messe de 13h & de 20h, ou en continue, bientôt quand on appellera le Samu, nous tomberons sur la plateforme téléphonique de BFM. Nous apprenons bien souvent par les médias les prochaines cibles vaccinales, méthodes de lutte contre le virus, ou encore effets secondaires de tel ou tel traitement.

Les plateformes de prises de RDV Doctolib, Keldoc, Maïa, Sante.fr, Covidlist n’ont plus de secret pour nous et les aînés se perdent dans nos explications étranges d’un monde numérique qu’ils ne maîtrisent pas.

Nous traversons également les méandres et le tourbillon de tous ces tests TAG ou PCR, des visita-dom … Lorsqu’une famille est covid, nos passages sont innombrables sur 20 jours, « tester-alerter-protéger » … En tentant toujours et encore de maintenir notre patientèle à flot, de continuer à « prendre soin » des plus fragiles, des patients atteints de cancers, d’AVP, maladies chroniques, aigues … qui continuent de vivre et d’exister, de râler, se plaindre et de déprimer ; il est parfois difficile de trouver le juste milieu ; et on se perd nous, en tant qu’humains …

Nous rencontrons de plus en plus d’infirmiers libéraux épuisés, souhaitant abandonner, en burn out ; personne n’est coupable de quoique ce soit, les temps sont tellement incertains, dénués d’avenir qu’il est difficile de rester positif. Peut-être qu’avec la vaccination nous pourrions entrevoir un bout du tunnel … et nous occuper plus sereinement de notre … 2035, ou de cette fichue télé-déclaration PAMC ! Ou avec plus d’optimisme : de nos prochaines vacances aux Maldives …

Je vais donc tout de même, pour ceux qui le souhaitent, faire un résumé des différentes mesures nous concernant lorsqu’il s’agit de la vaccination anti-covid. 2 méthodes à ce jour :

                  LE CENTRE DE VACCINATION POUR LES IDELS

Deux cas :

  • Vous êtes titulaire, vous vous positionnez sur des plannings de vacation à votre dispo.

– 220 euros la vacation de 4h, 55 euros par heure supplémentaire. Vous remplissez un bon de vacation tamponné par le médecin référent du centre et vous l’envoyez à la CPAM de votre secteur.

Le taux horaire est augmenté à 60 euros du Samedi AM au Dimanche soir (soit 240 euros la vacation de 4h, 60 € HS).

BORDEREAU TITULAIRE 

Vous pouvez également facturer 6,30 chaque injection, mais il est plus simple en général de préférer la somme unique que de se cogner l’enregistrement d’une centaine de patients sur la journée …

  • Vous êtes remplaçant : vous vous positionnez sur un planning de vacation avec l’accord des coordinateurs et vous êtes remplaçant, les choses se compliquent …

Les tarifs sont les mêmes que pour les titulaires, mais vous devez contractualiser avec la structure qui porte le centre de vaccination = MSP, CPTS … Si ce n’est pas possible, l’ARS met en place une contractualisation directement avec eux (à vérifier sur chaque ARS de secteur !!).

Vous devez remplir un bon spécifique, le fournir à la structure, qui vous paiera par la suite selon les modalités du contrat signé.

La raison : la CPAM ne reconnaît pas le remplaçant comme un « organisme » à payer, c’est seulement au titulaire que les honoraires sont versés et ensuite rétrocédés. Ici pas de titulaire possible, c’est donc à une structure que sont versés les honoraires.

BORDEREAU REMPLACANTS VACCINATION COVID-19

CONVENTION DE PRESTATION PS CENTRE DE VACCINATION

En terme de responsabilité professionnelle sur les centres de vaccination : l’ONIAM couvre les PS sur les centres vacciland sauf pour faute grave (infection point injection par exemple).

Ça m’est arrivé personnellement, ce sera peut-être le sujet d’un prochain article, les méthodes d’injection des vaccins sont polémiques : retour de piston ou non, effets secondaires majorés, causes des thromboses veineuses ? … En attendant j’ai eu un érysipèle du bras à J10, j’ai 39 ans …

LA VACCINATION EN CABINET OU A DOMICILE (avis HAS 25/03/2021)

*Prendre contact avec la pharmacie de secteur pour vous fournir en dose d’Astrazeneca (10 doses de 0,5ml) et bientôt Janssen ( 5 doses de 0,5ml), aiguilles et seringues fournies, en fonction des commandes délivrées et des aléas de livraisons.

*Trouver une dizaine de patients sur une matinée ou une après midi, préférez être en « repos » ce jour là – oui, ce n’est plus un repos, je suis d’accord – il faut organiser cette journée en amont.

*Facturation code « INJ ».

1/Vous êtes le prescripteur, avec votre Adeli (profitez, car au 4eme trimestre 2021 ; on passe au numéro RPPS au cas où les choses soient trop simples en ce moment !).

2/SCOR : notez votre adeli + « pres et injection vaccinale anti-covid » sur un document Word de votre choix.

ordo à scorer

3/PEC : 100%AM, exo 3.

4/Tarifs.

– 6,30 euros l’injection, si la prescription est effectuée par un autre PS.

-7,80 euros pour prescription + injection par vous-même / cumulable taux plein avec un autre acte dans la limite de deux actes supplémentaires.

-9,15 euros majoration domicile pour prescription + vaccination si la personne ne nécessite pas d’autres soins.

5/Vous effectuez un questionnaire pré-vaccinal.

QUESTIONNAIRE VACCINATION COVID-19

Si aucune CI, vous pouvez pratiquer la vaccination. Attention d’avoir votre dose d’adrénaline disponible avec vous (allez à la pharmacie, vous pouvez vous le prescrire vous-même à usage pro).

ORDONNANCE ADRENALINE

Surveiller le patient 15 min + constantes.

6/On n’a pas fini… Traçabilité ! Elle se fera en ligne = https://vaccinationcovid.ameli.fr

C’est un site « pro santé connect » – comme pour la saisie si-dep des TAG. Donc vos remplaçants peuvent y accéder munis de leur carte CPS rempla et d’un lecteur.

Au cas où vous vous ennuieriez (entre école à la maison / cantinière / et directeur CLAE), il y a un petit PDF de 25 pages à lire sur la connexion et la saisie – mais pour cela … Il faut pouvoir se connecter – les petits malins, et comme des fois, ce n’est pas très simple, je suis sympa, je vous le mets là …

AMELI VACCINATION COVID

Vous devez obligatoirement saisir les informations de la personne vaccinée, imprimer le bordereau de vaccination destiné au patient vacciné, et le délivrer au principal intéressé. C’est la PROCEDURE.

  • Tarif : 5,40 euros la saisie, versée mensuellement par CPAM (je-ne-sais-pas-ce-que-cela-veut-dire ?).

*Les conditions pour la primo-vaccination par IDEL :

-pas de présence médicale nécessaire ;

-prescription IDEL autorisée sauf pour = femme enceinte, patient avec trouble de l’hémostase, antécédents de réaction anaphylactique.

Indications pour le moment (10 avril 2021) : patients souffrant de comorbidités, risque forme grave covid ; toutes personnes de plus de 55 ans ; PS de 55 ans et plus.

*Responsabilités : la RCP juridique habituelle couvre TOUS les soins effectués dans le cadre de votre activité professionnelle.

Donc en résumé :

  • prescription + injection + saisie = INJ 7,80 + 5,40 = 13,20 euros  (cumul ok 2eme acte) ;
  • prescription + injection + saisie ; majo à domicile = INJ 9,15 + 5,40 = 14,55 euros (pas de cumul avec autre acte).

Matériel : avoir flacon Vaccin, seringues, aiguilles, 10 patients sous le coude / timing 4 heures, ordinateur, connexion CPS, une imprimante, de l’encre et du papier, et du temps ! Voilà voilà voilà … Pour votre mission number one de santé publique 2021 !

Je nous souhaite à tous du courage, et encore de l’énergie, pour continuer à exercer notre métier de la façon la plus digne possible, afin d’apporter du réconfort à nos plus fragiles, dans une période sanitaire et sociale des plus déplorables. Le chemin est long. Ne VOUS oubliez pas.

Cecillio

Vous pouvez me contacter directement sur mon blog: blog de Cécile
Ou me laisser un commentaire sur cette page:

2 réponses sur “IDEL et vaccination anti-COVID.”

  1. merci mais moi je ne suis jamais arrivée à m’inscrire pour pouvoir vacciner!!! j’ai rien compris aux 25 pages à lire pourme connecter!!!!

  2. Je te remercie pour ton post qui résume très bien notre quotidien.
    A cela, il faudrait aussi ajouter que la suractivité professionnelle engendrée par les multiples sollicitations dont nous faisons l’objet a l’effet kiss cool du rattrapage par les impôts…
    Bien à toi, Marco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *