Les aides financières pour les IDEL lors de la crise sanitaire COVID-19.

Si vous ne le saviez pas encore, car vous ne vous êtes pas encore penché sur le problème, ou si vous le saviez mais que vous avez peut être loupé et oublié ces infos car votre charge mentale est assez élevée (ou encore parce que vous vivez dans une grotte où le COVID n’existe pas, invitez moi PLS), nous allons faire le point sur ce qui a été mis en place pour les IDEL, au front, durant le COVID.

Attention, ici, aucune prime au mérite, médaille en chocolat ou Kinder Bueno, vous avez été coiffeur, pédicure, kiné et auxiliaire de vie pendant le confinement (tout le monde le sait mais l’a déjà oublié, laissez tomber), vous vous êtes lavé à la Bétadine trois fois par jour et vous êtes habillé de sacs poubelles Handy Bag pour vous protéger en faisant des tests PCR, votre cerveau a chauffé pour s’organiser, s’adapter et lire toutes les recommandations de la DGS, vous étiez tout seul à sortir pendant le confinement : grand bien vous fasse donc, tout le monde s’en F*…

Non, pas de prime : vous êtes des libéraux ! Et nos collègues salariés qui l’ont touché dans de rares cas, doivent, des fois, les rendre et ne pas prendre de congés à la Toussaint parce qu’on est trop bien organisé, alors c’est plan blanc … (C’est trop super !)

Cependant une étoile s’illumine dans le ciel, si votre tournée a sévèrement pâti du confinement : baisse du volume des chirurgies, baisse des demandes de soins … Ayant entrainé une baisse importante de votre CA …

Quelques aides existent et il est encore temps de les demander !

AIDES CARPIMKO

Tout le monde y a droit !! YOUPI.

Pas de conditions de revenus, non imposable.

Seulement 49% des IDEL en ont fait la demande au moment où j’en parle … Dommage, car c’est vous qui emplumez une belle partie de la Carpimko tous les ans, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, ce sont les IDEL qui sont les cotisants majoritaires …

Installées : 500 euros. Remplaçantes : 1000 euros.

Pour obtenir cette aide, rien de plus simple : vous allez sur votre espace personnel Carpimko, vous remplissez la demande et vous indiquez l’IBAN de votre compte PERSONNEL.

Clôture au 31/12/2020.

AIDES CPAM

Ces aides sont sous conditions de revenus. Elles ne sont versées qu’aux IDEL titulaires.

Si votre CA a rencontré une baisse importante entre 2019 et 2020, vous pouvez y prétendre.

Sur votre espace pro Ameli, vous trouverez une rubrique « activités », cliquez sur « compensation perte activité ».

Vous pouvez demander cette aide pour les mois de Mars / Avril / Mai / Juin 2020.

Vous devez attester sur l’honneur de vos revenus (calculez votre CA 2020 / mois, c’est la CPAM qui se charge du montant de l’année précédente par rapport à votre SNIR).

Attention il s’agit d’une avance ! La CPAM se réserve le droit de récupérer ses deniers en fin d’année si ils s’aperçoivent que le calcul n’est pas le bon.

FOND DE SOLIDARITE COVID-19 (AIDES D’ETAT)

A voir sur impots.gouv.fr.

Prime de 1500 euros pour les entreprises ayant perdu plus de 50% du CA.

Vous pouvez aussi directement en parler avec votre AGA ou votre comptable si votre situation financière le nécessite.

Report loyer / gaz / électricité si vous avez droit à cette aide.

PRET GARANTI PAR L’ETAT

Clôture au 31/12/2020.

Quelle que soit la forme juridique de l’entreprise, vous pouvez demander un prêt garanti par l’Etat à votre banque habituelle pour soutenir votre trésorerie.

Amortissement sur 5 ans max.

PEC ACHAT DE MATERIEL, SEULEMENT DANS LES ALPES MARITIMES

Sur présentation de factures, jusqu’à 1000 euros de remboursement !!!

FOND D’ACTION SOCIALE DE CERTAINS ORGANISMES DE PREVOYANCE

PRISE EN CHARGE DES IJ POUR LES IDEL EXPOSE.E.S AU COVID-19

  • Arrêt de travail car COVID + : IJ CPAM, 3 jours de carences, 72 euros/jour.
  • Arrêt de travail car cas contact avéré avec COVID + : IJ CPAM sans délais de carence, 72 euros.
  • Arrêt de travail pour garde d’enfant concerné par une période d’isolement : IJ CPAM sans délais de carence, 72 euros par mois.
  • Un numéro de téléphone unique si vous vous retrouvez dans une de ces trois situations : 0811707133.
  • https://www.ameli.fr/haute-garonne/medecin/actualites/covid-19-le-point-sur-la-prise-en-charge-des-ij-des-professionnels-de-sante-liberaux

Vous voici donc prêts à affronter cette nouvelle vague, sans masques (vous le savez : les pharmacies n’ont plus de stock d’Etat, et on en a bien profité 🙁 …), sans surblouses & sans charlottes & sans gants, ou a des tarifs totalement exhorbitants.

Mais vous n’êtes pas seul, il y a l’ONI, les URPS, et l’ARS…

Il y a aussi les EHPAD qui recrutent sur vos repos si vous ne souhaitez pas vous prélasser avec un mojito au bord de votre piscine toute neuve (chauffée par éolienne, installée cet été pendant vos deux mois de congés), mais n’est-ce pas contradictoire de toujours « dépanner » et « aider », sans solutionner le problème de fond ? Je vous laisse y réfléchir et ne porte aucun jugement sur les IDEL allant prêter main forte à nos collègues et aux résidents d’EHPAD qui se retrouvent dans des situations catastrophiques. En tous cas : quelle chance !! vous pourrez facturer vos journées directement à la CPAM sans passer par la case départ, vous aurez aussi le droit d’emmener votre matériel personnel (masques, surblouses…), parce qu’ils n’en ont pas (et vous non plus ? Mince …) !

N’oublions pas que les grands groupes possédant les maisons de retraites ne serait peut être pas dans cette situation, mise à part la crise sanitaire, si les résidents et le personnel étaient respectés à leur juste valeur depuis tant d’années. Je tiens à préciser sans peur des mots : leur juste valeur financière.

Peut être arriverons nous enfin  à la même conclusion pour l’hôpital, et TOUS LES SOIGNANTS, ça me paraît malheureusement mal parti sur la reconnaissance et le respect… sic

Ou nous, si vous souhaitez discuter…

Courage à tous !

Cecillio

Vous pouvez me contacter directement sur mon blog: blog de Cécile
Ou me laisser un commentaire sur cette page:

2 réponses sur “Les aides financières pour les IDEL lors de la crise sanitaire COVID-19.”

  1. bonjour,
    J’ai besoin de votre aide . Je suis IDEL remplaçante depuis le 06 mai 2020. Avant, TITULAIRE collaboratrice depuis mai 2019, dans une SCM que je devais intégrer après rachat de patientèle sur départ en retraite. Mes collègues se sont rétractées en 15 jours de temps !!! prés 6 mois de bonne collaboration, sur motif que j’ai eu le malheur de montrer une hésitation quelques jours avant de donner tous les documents nécessaires pour cet achat. Véritable infarctus pour mou…
    Je suis donc passée remplaçante .
    Je monte à cheval, en dehors de mon job. Jeudi 29 octobre 2020, j’ai malheureusement fait une mauvaise chute qui m’a mise en arrét de travail car genou G blessé. Ligament atteint. Je m’aperçois avec horreur que je n’ai pas souscrit une AVAT car manque d’infos de ma part . Et le comble de tout, dans ma misère, c’est que je devais contacter une prévoyance que j’avais sélectionné la semaine qui suivait mon accident .
    Ma titulaire a pris les devants en me remplaçant jusqu’en fin décembre suite à cela; ce que je comprends tout à fait.
    Malgré une kiné intensive qui me permet de reprendre progressivement mon activité( 4 jours pour novembre ; trop peu en considération avec mes prélèvements urssaf, CFE, Carpimko, impôts sur le revenu, etc…) ( je suis séparée) je cherche à me faire opérer car je veux retrouver un genou solide. En cette période de COVID, je me retrouve dans une situation encore plus difficile.
    Voilà ma triste situation qui me fait passer des nuits blanches.
    Ma première question est =
    — mes séances de kiné vont-elles être prises en charge par la cpam , en sachant que j’ai une mutuelle ?
    J’ai déjà passé une Rx , une IRM , une CS° chirurgien et achat attelle sans qu’on me demande de règlement.
    —Faut-il que je souscrive de suite une AVAT?
    —Une prévoyance en sus pour ce type d’accident, laquelle prendre ?
    Je suis vite me retrouver dans une situation critique sur le plan financier, d’autant plus que l’Urssaf, suite à une erreur de leur part, me réclament des remboursements énormes depuis septembre afin de régulariser ma situation. Montant total tout cumulé depuis 2018 = 23000 euros !!!! validé par mon comptable .
    Moi qui voulais finir ma carrière en libérale, je regrette terriblement de m’être lancée dans une profession où je ne me suis pas informée rigoureusement sur le plan assurances, administratif, ne pas trop travailler car majoration des impôts… Je ne pensais qu’à une seule chose, exercer un métier que j’adore, avec un relationnel privilégié, sans compter.
    J’ai vraiment besoin de vos conseils, de votre aide et de votre soutien +++
    Je vous remercie de prendre en compte ma demande et vous prie de recevoir toute ma gratitude.
    Madame FINO Dominique

    1. Bonjour Madame,
      Etant donné la complexité de votre situation je vous répondrai par mail directement. Ce message ne s’adresse en effet pas aux « aides financières pendant la crise covid ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *