AMI 11 – Le bilan initial de plaie.

« Les fiches pratiques Cecillio’s avenant 6. »

En voilà une idée qu’elle est bonne … Rémunérer le bilan initial d’une plaie … Celle pour laquelle vous restez une bonne heure à la première visite … Escarre(s), ulcère(s), brûlure(s) (…), pas de protocole mis en place, pas de contention compressive parce que pas d’IPS (ndlr : Indice de Pression Systolique permettant de savoir si la contention est adaptée = artériel ou veineux ?), pas de RDV en « plaies et cicat » avant 6 mois … La plaie = le bonheur …

Et de s’entendre dire : « Vous pensez que y en a pour combien de temps ? Le médecin m’a dit que dans deux semaines c’était réglé ! »

Et être le bad guy de l’aventure qui débute entre vous : « D’expérience, je dirais plutôt 3 ou 4 mois, mais peut être que votre médecin a fait ses études avec Madame Soleil dans la stratosphère ! »

Le meilleur reste à venir car vous allez lui annoncer LA big news de tous les temps : le mieux pour cette plaie, sera de la doucher/laver à l’eau et au savon …

« Alors pourquoi on m’a prescrit Bétadine, sérum phy, éosine (beurk) et biseptine ? »

« Parce qu’il est plus compliqué de faire abandonner des croyances populaires plutôt que d’éduquer et d’informer – ça, ce n’est bon que pour les IDEL, ils ont le temps… » A vous d’user de votre grande patience et immense diplomatie qui font que vous faites ce que vous faites … et que vous êtes l’infirmière.

Le tout n’est pas d’avoir un protocole et de savoir mettre tel ou tel pansement sur une plaie … Reste à montrer NOTRE EXPERTISE … Nous pouvions déjà la faire valoir avec notre MCI, mais là, avec l’AMI11 notre expertise DOIT aller plus loin !!

Je ne vous dit pas que tous les IDEL doivent passer un DU Plaies et Cica, mais à minima FORMEZ VOUS (chez mes copines Enzym Formation tant qu’à faire) à la prise en charge des plaies.

Pour une MCI – rappel avenant 3, nous devons assurer = tenue du dossier de plaie, dimensions régulières de la plaie, réassort du matériel de soins, explications, éducation, information, échanges avec les professionnels de santé, photos (Tiens l’application Whatsmoov vous connaissez ? Très pratique pour enregistrer les photos de chaque patient !!) …

Rappel MCI = cotation à chaque passage, à domicile, pour un pansement lourd et complexe inscrit au titre XVI de la NGAP, rôle spécifique de l’IDEL dans la coordination, continuité des soins et gestion de l’environnement.

Rappel des pansements lourds et complexes titre XVIsvp, pas d’interprétation de « grand pansement », car VOUS avez jugé qu’il est grand, ça n’existe pas dans la NGAP – les pansements lourds et complexes sont :

– brûlures étendues de plaies chimique ou thermique sup à 5% de la surface corporelle ;

– ulcère étendu ou greffe cutané sur plus de 60cm2 ;

– amputation nécessitant détersion épluchage et régularisation ;

– fistule digestive ;

– pertes de substances traumatiques ou néoplasiques avec lésions profondes ;

– chir nécessitant irrigation et méchage ;

– escarre profonde étendue atteignant muscles et tendons ;

– chir avec matériel d’ostosynthèse extériorisé.

En ce qui concerne le calcul de la surface.

– Vous pouvez vous référer à la règle des 9 de Wallace pour les brûlures (1% c’est la paume de la main – pratique pour calculer lorsqu’il s’agit d’un enfant).

 

– Pour un ulcère, le calcul est la suivant : longueur de la plaie x largeur x 0,785 = dimension plaie en cm2.  Astuce : la carte vitale fait 47 cm2.

 Avec l’AMI11, le bilan est donc un peu plus poussé, je vous propose de remplir une fiche technique à chaque prise en charge qui, selon votre opinion le nécessitera, elle vous permettra de côter cet acte en toute sérénité, de le justifier et de le diffuser si besoin avec votre dossier de plaie aux professionnels de santé pour qui cela sera utile.

N’oubliez pas de réévaluer votre acte à la baisse lorsque les dimensions se réduisent (longueur, largeur, profondeur), la plaie s’épidermise, et que les soins se terminent.

Je vous souhaite pleins d’AMI11 désormais !

(Cotation une fois par an max ou si récidive après deux mois d’interruption de soins.)

Vous pouvez me contacter directement sur mon blog: blog de Cécile
Ou me laisser un commentaire sur cette page:

11 réponses sur “AMI 11 – Le bilan initial de plaie.”

  1. à ce niveau : Avec l’AMI11, le bilan est donc un peu plus poussé, je vous propose de remplir une fiche technique à chaque prise en charge qui, selon votre opinion le nécessitera, elle vous permettra de côter cet acte en toute sérénité, de le justifier et de le diffuser si besoin avec votre dossier de plaie aux professionnels de santé pour qui cela sera utile.

  2. dernier paragraphe « Avec l’AMI11, le bilan est donc un peu plus poussé, je vous propose de remplir une fiche technique à chaque prise en charge qui, selon votre opinion le nécessitera, elle vous permettra de côter cet acte en toute sérénité, de le justifier et de le diffuser si besoin avec votre dossier de plaie aux professionnels de santé pour qui cela sera utile. »

  3. Bonjour, je viens de lire votre calcul pour l’étendue d’une brulure avec la règle de Wallace.
    Vous dites 1 % c’est la paume de la main.
    Question : la main du patient ou la mienne ?
    Merci de cette précision
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *